Petite chronologie

C’est en novembre 2016 qu’est constituée la Coopérative Les Biens communaux, par 29 fondateurs, avec l’objectif de créer, dans le centre de Liège, un lieu de travail partagé à destination des associations et des petites structures créatives. Un immeuble, qui sera prochainement mis en vente par la Ville de Liège en Hors-Château, est en vue.

Décembre 2016 Participation à la vente aux enchères de l’immeuble d’Hors-Château. Mais le prix s’envole, largement hors de notre portée. Décision est prise de rechercher un autre bâtiment.

Le bâtiment des Bayards en avril 2017

4 avril 2017 Après plusieurs mois de recherche, la Coopérative signe un compromis de vente portant sur un ancien immeuble industriel situé rue des Bayards 67, dans le quartier Saint-Léonard. C’est donc là que s’installera la ruche associative et créative au service de laquelle la coopérative a été créée. Une mission d’étude est confiée au bureau d’architecture Substra, dont l’un des associés, Olivier De Wispelaere, accompagne le projet depuis lors.

2018 Un accord est trouvé pour l’achat d’un fonds de jardin situé à l’arrière du bâtiment des Bayards. On espère alors réaliser une cantine de quartier et le jardin ouvre la perspective, extrêmement importante, d’un grand dégagement extérieur à l’arrière. Ce jardin permet également d’envisager la création d’une salle polyvalente, donnant sur le jardin, qui pourra accueillir les activités associatives ponctuelles ou régulières.

Le projet du premier permis.

Août 2019 Obtention d’un permis d’urbanisme pour la transformation du bâtiment des Bayards. Mais celui-ci est conditionnée à l’avis des pompiers... lequel est lui-même conditionné à l’avis du ministère de l’Intérieur au sujet de l’ascenseur conformes à une directive européenne... non encore traduite en droit belge (et indispensables pour assurer la circulation des PMR). On écrit au ministère et on se met à attendre.

Juillet 2020 Après près d’une année d’attente, nous recevons finalement la réponse du ministère de l’Intérieur, qui est négative. C’est un énorme coup dur pour le projet : si l’on veut faire aboutir le projet, un nouveau permis va devoir être déposé. Et il n’y pas de solution simple pour respecter à la fois les normes incendie et la législation sur les PMR. L’avenir du projet devient incertain.

Un poste de travail de l’asbl ProVélo, aux Bayards.

Le mois de novembre 2020 voit enfin le ciel se dégager pour la Coopérative : après plusieurs mois de négociation, l’asbl Pro Vélo décide de venir installer, sur trois niveaux dans l’immeuble des Bayards, le plus grand atelier de réparation de vélos de Wallonie, ce qui permet le lancement du chantier de rénovation du bâtiment (la Ville acceptant que ce chantier soit lancé sur base du permis de 2019, puisqu’il ne concerne pas l’ascenseur).

Et, alors que les travaux de toiture débutent sur le site des Bayards, un groupe d’habitants du quartier d’Outremeuse prend contact avec nous, pour nous proposer de nous engager avec eux dans la création d’un jardin de quartier, sur un terrain qui fait l’objet d’une vente judiciaire. Au terme d’un incroyable sprint, pendant lequel 150.000 euros sont rassemblés, puis d’un accord avec les gagnants de la vente aux enchères, le terrain est acquis par la Coopérative : le Jardin de la Porte-aux-Oies est né.

Mars 2021 Travaux de dépollution des caves des Bayards, par la société Lhoest Frères.

Avril 2021 Début du chantier de la phase 1 des Bayards, géré par la société BSP construction.

Mai 2021 Lancement d’un concours d’architecture pour la Porte-aux-Oies, en collaboration avec la Cellule.archi. Parmi 20 candidatures retenues, cinq sont sélectionnées. Chacune est invitée à présenter une esquisse et une maquette.

Auditon de l’équipe « Laboratoire » par le jury.

Septembre 2021 Le Jury du concours d’architecture pour la Porte-aux-Oies, rassemblant usagers et habitants (Cécile Bosch, Caroline Grignard et Maurine Schiffler), des représentants des pouvoirs publics (Christine Defraigne, Latifa Es-Safi, Thomas Moor), des représentants de la coopérative (Noémie Drouguet, Augustin Fortuné et François Schreuer) ainsi que des experts extérieurs (Inès Camacho, Eric Lenoir et Jean-Philippe Possoz) auditionne les cinq équipes retenues : Delecta, Laboratoire, League, Roso & Mars et Traumnovelle. Après négociation, c’est le bureau Traumnovelle qui est désigné pour prendre en charge la transformation du jardin.

Table ronde « Des Jardins pour la ville », septembre 2021.

Dans la foulée, organisation d’un premier événement public à la Porte-aux-Oies : une table ronde avec le paysagiste français Eric Lenoir et plusieurs paysagistes et acteurs de la ville, suivie d’une soirée animée par la Fanfare du Nord, réunit 200 personnes dans le jardin.

24 mars 2022 Inauguration de l’atelier vélo des Bayards.

avril 2022 Alors que débute le chantier de la phase 2 des Bayards (bureaux dans les étages), la Région wallonne, à travers son bras armé de soutien à l’économie sociale, « W.Alter », décide de soutenir les projets de la coopérative, en apportant 400.000 euros au projet (sous forme de prise de parts et de prêt).

Mai 2022 Organisation, par les étudiants du Master en Savoirs critiques de l’Université de Liège, d’un Festival d’idées pour le Jardin de la Porte-aux-Oies, qui vise à faire un état des lieux des attentes du quartier pour ce lieu.

La suite reste à écrire...



You can enable/disable content protection from Theme Options and customize this message too.